You are currently browsing the tag archive for the ‘baie de rondinara’ tag.

J’avais dit que les dernières étapes seraient une promenade de santé ! 18 petits kilomètres pour ce trajet, histoire de rejoindre l’une des plus belles baies de Corse. Eau turquoise, une baie presque fermée et un super camping : le paradis !

Bonifacio - Baie de Rondinara (sur la carte, vers la moitié du trajet initialement prévu)

Comme vous pouvez le voir, on avait prévu de parcourir Bonifacio – Porto Vecchio d’une traite au départ. En fait, on devait prendre un jour de repos à Bonifacio, et on avait prévu une excursion d’une journée aux îles Lavezzi avec un déjeuner à bord du bateau, pour découvrir les fonds marins. Dommage pour nous, malgré le ciel bleu la mer est trop agitée : la sortie est annulée. Du coup, plutôt que de rester à ce camping qui ne nous enchante pas, on plie bagage et on décide d’avancer de quelques kilomètres pour rejoindre une eau transparente et une baie abritée du vent…

La baie de Rondinara

On quitte Bonifacio assez tard dans la matinée, mais pour parcourir peu de kilomètres. Une belle montée nous attend pour rejoindre la nationale. Le démarrage commence fort… Mais après, c’est une bande de bitume large et vallonnée que l’on retrouve. La vitesse de croisière est très bonne, il faut faire avec les voitures qui roulent à 90 km/h et certaines semblent ne pas être au courant qu’il existe un truc qui s’appelle « distance de sécurité » entre le cycliste et un véhicule (notamment les camping-cars). Bref, c’est une nationale, pas terrible pour un cyclotouriste. Heureusement on la quitte après une dizaine de km, virage à droite et retour à une bonne petite route cabossée avec des bons virages qui obligent les conducteurs à rouler doucement !

Crrrrrrrrrrrrrrrrrrrr crr crr crr crr crr crr crr crr crr crr crr crr crr !

Cette route alterne patchworks de bitume et tranches de béton. C’est assez bizarre ! Elle monte pas mal, mais elle n’est pas raide au point que je ressente le besoin de poser le pied par terre pour récupérer un peu. Comptez 3-4 km avant de rejoindre une jolie descente qui mène à l’un des plus chouettes campings que l’on ait vu sur notre parcours, « Le Rondinara ». Un peu bondé en ce début de juillet, il est toutefois difficile de trouver un emplacement un peu isolé. Mais bon, on lâche très vite la tente pour enfiler les maillots de bain et commencer par goûter à la superbe piscine qui surplombe la mer !

The fabulous swimming pool, bordée de dizaines de transats... rhaaaa, soleil, soleiiil !

Un petit chemin part du camping et rejoint la plage de Rondinara, superbe, avec quelques vaches qui paissent tranquillement le cul dans le sable bouillant à cause du soleil… Autre bon point : le restau de la plage sert de très belles assiettes avec le sourire et efficacité !

La baie de Rondinara vue d'en bas...

Du coup on décide de faire notre break ici, le lendemain on alternera piscine-mer-piscine sous un soleil de plomb… Résultat : coup de soleil carabiné pour les deux !